Histoire de l’Orchestre d’Harmonie de Beauvais

Avertissement :

Il est trs difficile de reconstituer l’histoire prcise de l’OHB, en effet la plupart des archives a t dtruite lors des bombardements ayant meurtri la ville de Beauvais.

La prsentation ci-dessous reste donc trs sommaire. Celle-ci pourra toutefois voluer si de nouvelles contributions viennent l’enrichir.

A Beauvais, au moyen ge, l’cole du chant de la rue de la cathdrale, enseigne le chant grgorien aux jeunes gens qui animent les offices religieux.

Les ftes de famille (noces, naissances, anniversaires, …) sont toujours accompagnes de musiciens (fltes, cornemuses, tambourins, …).

Les orchestres d’harmonie se dveloppent dans la deuxime moiti du XVIIIme sicle. Des socits instrumentales apparaissent ds 1764 parmi les gardes franaises.

Outre les classiques tambours et fifres, l’orchestration compte 16 instruments: 1 cymbale, 1 grosse caisse, 3 bassons, 1 serpent (tuba) ,2 cors, 1 flte et 6 clarinettes.

Plus prs de nous, l’orchestre philharmonique de l’Oise, appel Le Concert nat Beauvais dans les annes 1750.

Au cours de la rvolution, les chants rvolutionnaires sont jous par un violoniste ou un fltiste mont sur une table ou sur une borne protgeant les angles des maisons des roues des chariots.

L’orchestre d’harmonie rvle une dimension militaire et commence   accompagner les churs et les voix solistes lors des ftes civiques.

Sous l’empire, de nombreux instruments font leur apparition comme le bugle et le cornet piston.

En 1845, Adolphe Sax invente le saxophone et le saxhorn.

Avec ces nouveaux instruments, l’orchestre d’harmonie moderne est n.

La grande expansion des orphons (socits de chorales masculines formes en 1835), la remilitarisation de la France (aprs 1871) et la monte de l’industrialisation concourent au dveloppement prospre des orchestres d’harmonie (dans un cadre rgimentaire, d’entreprise, clrical, ou laque, …).

L’harmonie municipale de Beauvais est cre en 1872,   la dissolution de la musique de la garde Nationale. Elle alors est dirige par Robert DUBRAY.

Elle prend ainsi le relais de la formation disparue pour jouer lors des manifestations patriotiques. Elle donne des concerts d’t au kiosque du jeu de Paume, au mont Capron, lors des ftes telles que les ftes Jeanne Hachette ou la fte des fleurs et des coles.

Inspirs des pavillons de jardins du XVIIIme sicle dont la mode nous venait d’extrme orient, les kiosques s’taient multiplis en France sous le second empire et la IIme rpublique ;

Les concerts sont l’occasion d’couter galement des artistes lyriques, comme en 1884 ou participent des chanteurs de l’opra populaire et des chanteurs comiques.

On retrouve l’orchestre pour rehausser des vnements festifs ou moins heureux comme :
– Les Courses cyclistes sur le vlodrome
– Le Survol de Beauvais par l’aviateur Alfred LEBLANC en 1905
– Ou La Crmonie de dparts vers l’Angleterre des cercueils des victimes de la catastrophe du dirigeable R101 en octobre 1930

Au dbut du 20me sicle, il existe sur Beauvais plusieurs socits musicales :
– La musique du 51me rgiment d’infanterie implant dans les casernes Taupin, Agel (ex Saint Jean) et Watrin.
– La fanfare des usines DUPONT
– l’harmonie municipale
– La socit philharmonique fonde en 1825.
– La chorale Municipale
– l’tendard (clairons, trompettes, tambours)
– La Diane (trompes de chasse)
– Et l’Harmonie artistique (lite musicale du Beauvaisis) jusqu’en 1914

Pour les ftes patriotiques, la musique du 51me RI accompagne le dfil sur la place de l’htel de ville, puis l’harmonie joue   l’issue.

L’orchestre d’harmonie compte de nombreux musiciens professionnels dans ses rangs et mme des chanteurs qui charment (sans micro !) par des airs d’opra ou des chants connus.

Les concerts d’t sont donns en alternance par l’harmonie et la musique du 51me RI sur le kiosque de la Place du Jeu de Paume. Cela perdure jusqu’au transfert d’une partie de la garnison vers Amiens   la fin des annes 1930.

Lors de la premire guerre mondiale, les musiciens de l’harmonie en ge d’tre incorpors, se trouvent bien souvent dans les rangs de la musique du 51me RI. Ils sont rgulirement employs comme brancardiers, Beauvais, situe prs du front, constituant une ville dite  arrire .

En 1919, l’cole de musique de Beauvais est cre sous l’impulsion de Georges Naquet, alors prsident de l’orchestre d’harmonie de Beauvais (qui avait fusionn en 1918 avec l’harmonie artistique de Beauvais). Ce dernier souhaite que l’cole de musique forme des musiciens autonomes afin  d’alimenter  la musique militaire, l’harmonie et la chorale de la socit philharmonique.

Csar Bourgeois, galement sous-chef de la Musique de la Garde Rpublicaine assure ensuite la fonction de chef de l’orchestre de Beauvais.

Aujourd’hui cette cole devenue le conservatoire   rayonnement dpartemental d’Eustache du Caurroy compte plus de 700 lves musiciens.

L’ge d’or des harmonies se situe entre les premires annes 1900 et 1936. De grandes manifestations musicales sont organises. L’harmonie fait preuve d’une belle activit. De grands artistes y sont accueillis

Avec l’arrive de la deuxime guerre mondiale, l’harmonie stoppe son activit (mobilisation des hommes et occupation). De nombreux musiciens de l’harmonie sont faits prisonniers en Allemagne.

Aprs 1945, les dfils se sont faits rares, la majorit des rues tant dlimite par des champs de ruine Les concerts reprennent lentement, la priorit tant   la reconstruction. Cette dernire s’achve   Beauvais en 1960.

Dbut 1970, on assiste   un regain d’intrts pour les harmonies. Le dveloppement des coles de musique participe   la diffusion de la formation musicale amateur. Le rpertoire se modernise. Les orchestres s’ouvrent   la musique de jazz, de varits, …

De nouveaux compositeurs comme (de Meij, de Haan, …) enrichissent la palette des uvres destines   ce type de formation musicale.

De 1969   1986 l’orchestre est dirig par Claude CLAISSE. Celui-ci soucieux du confort de ses musiciens a mme quip les musiciens de la fameuse cape du mme nom, pour les protger des intempries picardes.

En 1986, l’harmonie municipale devient l’orchestre d’harmonie de Beauvais (OHB).

A son premier concert dirig par Michel Gamblin le 28 mars 1987, on compte 64 musiciens.

Michel Gamblin a enseign la clarinette Beauvais de 1960 1993 ; Laurat du concours international d’excution de Genve en 1960, il est directeur de l’Harmonie de 1986 1996.Il a jou avec les plus grands (Licky LASKINE (harpiste), Ren LEROY (fltiste), Quatuor LOWENGHUT, …

Crateur de l’ensemble de clarinettes de Beauvais, il est galement soliste au sein de l’orchestre philharmonique  le Concert . Il est toujours trs actif au sein de ces trois formations.

Dbut 90, les concerts se multiplient notamment avec des prestations remarques dans les quartiers de Beauvais (Marissel, Notre Dame du Thil, Voisinlieu, Saint Just des Marais, …), devant gnralement les anciennes mairies.

En 1996 Guy Danguin, alors clarinettiste soliste de l’orchestre national de France prend la direction de l’OHB.Il a jou avec BERNSTEIN, ABBADO, …Pdagogue, il enseigne au sein de l’cole de musique de Beauvais et crit plusieurs livres sur la clarinette. Le dplacement de 2001 en Russie avec un concert donn   Moscou reste comme l’un des moments les plus marquants de l’orchestre.

Dcembre 2004, Guy Danguin passe la baguette   Rgis Emorine.

Rgis Emorine a commenc ses tudes Musicales au sein du conservatoire de Beauvais ; Il y a dbut la trompette l’ge de 10 ans. A 14 ans, il intgre le troisime cycle du Conservatoire d’Amiens. A la suite d’tude Musicologiques, la Sorbonne

Il intgre le CNSM de Paris, dans la classe de Mr Zygel. Aprs 3 annes passs au sein de ce Conservatoire, il obtient 4 prix d’criture (Harmonie, Contrepoint, criture XXs., Fugue et Formes) et valide un DFS d’criture.

Actuellement professeur   Beauvais et Breteuil, il continue de pratiquer sa passion pour l’criture de faon occasionnelle (Crations thtrales, adaptations pour divers ensembles…) et dirige l’Orchestre d’Harmonie de Beauvais avec beaucoup d’enthousiasme.

Il est assist d’Yvon Mansion et Yannick Parent qui dirigent respectivement depuis 1986 et 2005.

Depuis plusieurs dcennies maintenant, les musiciens rptent chaque mardi soir, avec en complment depuis 2012, une demi-journe par mois.

L’OHB participe toutes les crmonies patriotiques Beauvaisiennes, rehaussent les messes de la Sainte Ccile et de la Saint Angadrme et donnent au minimum 2 concerts annuels Beauvais (printemps et nol). Intergnrationnel, il compte actuellement 65 musiciens (de 14 85ans !)

Elle constitue la musique officielle de la ville de Beauvais avec laquelle une convention est signe.

Ces dernires annes, des changes avec d’autres orchestres ont t organiss. Ainsi l’OHB a pu jouer   Till (60), Roye (80), Abbeville (80) et Witten (Allemagne).

L’OHB continue de jouer sa partition commence il y a maintenant 140 ans. Les jeunes issus notamment du conservatoire Eustache du Caurroy et les anciens ont toujours   cur d’offrir de la belle musique et ce pour le plaisir de leurs auditeurs.